La pluie n'arrête pas le pélerin, mais la chineuse...

Publié le par Catherine Valat

La pluie n'arrête pas le pélerin, mais la chineuse...

Les dimanches matins sous l'orage ne sont guère propices aux bric à bracs, aussi la collecte des dernières semaines n'est-elle pas très prolifique. Il serait temps qu'ils fassent quelque chose à la météo !

Quelques petits riens sympas malgré tout pour "encombrer" un peu plus les recoins de la maison.

Une chromo de petite paysanne, des pochoirs de l'alphabet et des chiffres en zinc, une petite boîte recouverte de tissu avec un médaillon à la gouache sur le demi couvercle, deux petites boîtes d'allumettes en tôle peinte, deux découpis de pensées et de jeune fille en fleurs, des chaussons de danse, un oeuf peint, un petit bouquet de fleurs en tissu, un ancien moulage ou décor en plâtre...et un raton laveur - non je rigole- (je sais, je vous l'ai déjà faite celle-là, mais je ne me lasse jamais de Prévert).

C'est le butin des trois dernières semaines, une misère. Promis aujourd'hui je me rattrape.

J'ai regroupé trois de mes trouvailles en une, après on dira que "j'encombre" !
J'ai regroupé trois de mes trouvailles en une, après on dira que "j'encombre" !

J'ai regroupé trois de mes trouvailles en une, après on dira que "j'encombre" !

Publié dans Retour de chine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Clémence 30/07/2014 16:48

j'adore ce que tu as fait avec les chaussons de ballerines...on retrouve beaucoup de créativité dans tes œuvres, je dis bravo! :)

Catherine 30/07/2014 21:48

merci Clémence ton commentaire me touche beaucoup, il y a parfois des inspirations heureuses - et parfois moins - mais j'essaie d'y prendre plaisir et de le partager.