Chine d'automne sous le signe des fables

Publié le par Catherine Valat

Chine d'automne sous le signe des fables

Rien ne sert de se lever aux aurores,

Il faut tomber au bon moment.

(nouvelle fable, presque de La Fontaine).

Ce dimanche, direction Château du Loir,

où je trouve souvent des merveilles.

Cela s'est confirmé cette fois encore,

avec :

-Cette superbe édition des fables de La Fontaine, 20 pages en grand format, illustrée de gravures pleine page.

-Les deux boîtes en tôle lithographiées sur le même thème, dénichées à 1/2 heure d'intervalle, au deux extrémités de la rue principale. L'une a le couvercle un peu cabossé, l'autre des décors plus frottés, mais elles sont encore superbes et peu piquées pour leur âge.

-Une petite cage à oiseaux, toute en bois, et en super état. Je sais déjà quelle statuette de perroquet elle va accueillir.

-Une grande panière en osier, portant des inscriptions au pochoir

-Une petite boîte en bois, recouverte de papier illustré d'une scène d'école 1900, avec la maîtresse et deux fillettes à leur pupitre.

-Une petite boîte à fil, en tôle lithographiée "Au Chinois".

-Une petite tasse en porcelaine, au délicat motif floral, sur un ton vert pâle

Et un petit pichet en tôle émaillée à décor de fleurs.

Chine d'automne sous le signe des fables
Chine d'automne sous le signe des fables
Chine d'automne sous le signe des fables
Chine d'automne sous le signe des fables
Chine d'automne sous le signe des fables
Chine d'automne sous le signe des fables
Chine d'automne sous le signe des fables
Chine d'automne sous le signe des fables
Chine d'automne sous le signe des fables

Publié dans Retour de chine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article