Installer une applique sans faire de saignée

Publié le par C. Valat

Dans une maison ancienne, accrocher un cadre ou un miroir, poser une applique... peut se révéler bien plus compliqué qu'il n'y paraît.

On n'est jamais sûr de la taille du trou, ou de la saignée, qu'il va falloir faire pour arriver à ses fins : vieilles briques pleines, pierre et sable ou lattis comblé de torchis, quelle est la vraie nature du mur que l'on prétend attaquer ?

N'étant pas une pro de la perceuse à percuteur, et ne souhaitant pas refaire tout un mur du séjour, j'ai opté pour une approche détournée. Au lieu de faire une saignée dans le mur pour y faire passer un câble électrique, j'ai alimenté mon applique comme une lampe de chevet - ça je sais faire- et l'ai branchée à une prise murale existante, à gauche de la cheminée.

Il a suffit de raccorder les fils de l'applique à un câble avec un domino, de l'équiper d'une olive et d'une prise et de dissimuler au mieux mon fil derrière la déco : plâtre ancien et miroir. Et hop, passez muscade, un éclairage bienvenu pour la table de la salle à manger, qui en manquait cruellement (il n'y a pas de lustre dans cette pièce, et on ne va pas attaquer le plafond non plus...).

J'en ai profité pour patiner applique et girandoles, qui se côtoient désormais, dans le même ton craie.

Avant, après et quelques étapes intermédiaires...
Avant, après et quelques étapes intermédiaires...
Avant, après et quelques étapes intermédiaires...
Avant, après et quelques étapes intermédiaires...
Avant, après et quelques étapes intermédiaires...
Avant, après et quelques étapes intermédiaires...
Avant, après et quelques étapes intermédiaires...

Avant, après et quelques étapes intermédiaires...

Publié dans Objets déco

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article