L'esprit d'un cabinet de curiosités

Publié le par Catherine Valat

L'esprit d'un cabinet de curiosités

Petit à petit mon bureau prend des airs de cabinet de curiosités, un peu fouillis bien sûr, mais aussi gagnant discrètement le charme du XVIIIe siècle que j'affectionne particulièrement.

J'ai orienté surtout mes mises en scène vers les sciences naturelles : oiseaux, insectes, coquillages...ou les objets scientifiques anciens : mappemonde, stéréoscope, plaques de lanterne magique, objets d'apothicaire, cadran solaire de poche du XVIIIe... qui ont peu à peu trouvé leur place à côté de mes sempiternelles théières.

Pour les deux oiseaux naturalisés j'ai préféré des naturalisations très anciennes, et me refuse à acquérir des mammifères empaillés, de peur de participer malgré moi à un trafic alimenté par des animaux tués exprès.

Evidemment, Il devient aussi plus difficile d'attraper les livres que je souhaite, envahis qu'ils sont par mes trouvailles, mais ça fait partie du charme de ce capharnaüm.

L'esprit d'un cabinet de curiosités
L'esprit d'un cabinet de curiosités
L'esprit d'un cabinet de curiosités
L'esprit d'un cabinet de curiosités
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pascale 27/05/2014 20:48

C'est toujours un plaisir quand je reçois la new's letter me signalant un nouvel article! C'est un bien beau cabinet de curiosités...